RECHERCHER

LA CHASSE COEUR DE BIODIVERSITE

La Fédération Nationale des Chasseurs vient déditer un manifeste de 20 pages pour la Chasse.
"Ce manifeste donne des clés de compréhension de l’impact positif des chasseurs sur les territoires ruraux. La chasse n’est pas un problème mais bien une solution."
Willy Schraen, Président de la FNC

GRIPPE AVIAIRE

FLASH INFO 16/12/2020

Grippe aviaire : la FNC conteste devant le Conseil d’Etat, l’inéquité des mesures sanitaires qui pénalise les chasseurs

 Comme plusieurs pays d’Europe, la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire (grippe aviaire) hautement pathogène depuis la mi-novembre. Cet épisode de grippe aviaire entraîne de grandes difficultés dans la pratique de la chasse au gibier d’eau et principalement en raison de l'interdiction du transport des appelants, qui est l’essence même de cette pratique.

 La FNC conteste cette situation bloquée suite aux décisions du ministère de l’Agriculture malgré nos propositions de bon sens favorables à des transports d'appelants en petite quantité avec des mesures sanitaires draconiennes. L’interdiction de ce transport entraîne de facto la suspension de cette chasse ! 

La FNC a donc décidé de déposer un recours en référé devant le Conseil d’Etat, pour « rupture d’égalité » entre les possibilités de transport accordées aux particuliers ou aux professionnels de la filière avicole et les chasseurs. Si les premiers peuvent transporter les oiseaux par dérogations, les chasseurs, eux ont interdiction de bouger leurs appelants jusqu’à leur zone de chasse, souvent proche de leur domicile. Une telle discrimination n’est pas justifiable même dans une situation de crise sanitaire !

 D’autant plus que les chasseurs ont un rôle d’utilité publique de « sentinelles de l’état sanitaire » de la faune sauvage. En effet, interdire le transport d’appelants revient à priver la nature de l’observation attentive des milieux naturels par les chasseurs de gibier d’eau. Identifier les foyers épidémiques pour mieux limiter la propagation de la maladie est en effet essentiel dans la lutte contre la grippe aviaire.

 Pour Willy Schraen, président de la FNC : « Il ne peut y avoir deux poids et deux mesures entre les particuliers ou les professionnels de la filière volaille et les chasseurs face à la grippe aviaire. Cette situation de crise, que nous risquons de vivre à nouveau dans un futur plus ou moins proche, nous oblige à trouver denouvelles solutions pour permettre systématiquement aux chasseurs de gibier d'eau de pratiquer leur passion avec leurs appelants. La pandémie de covid-19 est déjà suffisamment impactante : pas de double peine pour les chasseurs ! »

 

FLASH INFO - 10 DECEMBRE 2020 - 20 H 30

Mail du Président de la FNC Willy Schraen destiné aux Présidents de Fédération :
Le Premier Ministre, Jean Castex, vient de nous révéler les nouvelles dispositions qui rentreront en vigueur le 15 décembre prochain, dans le cadre de la lutte contre la COVID 19.
Pour ce qui touche le domaine cynégétique, et à partir de cette date, l'exercice de la chasse se fera normalement de 6h00 à 20h00. Il n'est donc plus nécessaire de se munir d'une attention pour les chasses de jour. Elles peuvent s'effectuer toute la journée, et à l'endroit que vous souhaitez, puisque les 20 kilomètres et les 3 heures seront supprimés dès le 15 décembre, ainsi que les démarches et attestations liées à la battue de grand gibier. La chasse retrouve donc une pratique normale en dehors des horaires du couvre-feu.
Pour les chasseurs de grand gibier qui devront se déplacer sur de longues distances pour pratiquer la chasse, et seront contraints de partir avant 6h00 ou/et de revenir après 20h00, il leur faudra utiliser une attestation de déplacement, en cochant la case " intérêt général ".
Pour les chasseurs de gibier d'eau qui chassent de nuit, il leur faudra rejoindre leur lieux de chasse avant 20h00, et n'en repartir qu'après 6h00 du matin.
Pour les chasseurs de petit gibier, de migrateurs et comme les chasseurs à courre, ils devront respecter les horaires du couvre-feu, en ne partant qu'après 6h00, et en rentrant avant 20h00.
Vous l'avez tous compris, la pandémie COVID-19 ne semble pas vouloir diminuer aussi vite que nous l'espérions, malgré les mesures de confinement appliquées par l'état. C'est pourquoi, lorsque vos chasseurs pratiqueront la chasse sous n'importe quel mode, ils devront faire preuve d'une extrême prudence dans l'application des règles sanitaires. Ayons bien à l'esprit que la lutte contre le virus est l'affaire de tous, et chaque chasseur doit être exemplaire sur ce point.
Si la situation sanitaire générale ne s'améliore pas d'ici début janvier, le risque d'un nouveau confinement n'est pas à exclure, et c'est pourquoi chacun doit être un exemple de bonne conduite pour les autres comme pour lui-même. Comme vous pouvez l'imaginez, un nouveau confinement en période de chasse compromettrait fortement l'avenir économique et social de la chasse française.
Je vous demande donc d'insister fortement sur ce point auprès de vos chasseurs.
En l'attente de la période d'échange des vœux, je vous souhaite déjà un joyeux Noël et de bons moments cynégétiques à venir,
Amitiés en St Hubert
Willy Schraen
Président
Fédération Nationale des Chasseurs
 

FLASH INFO - 28 NOVEMBRE 2020 - 10 H

 

 Comme annoncé hier soir, le décret prescrivant les nouvelles mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire a été publié cette nuit et entre immédiatement en vigueur.

 

Il confirme notre flash info paru hier à savoir différenciation entre :

 

1 : - La chasse « loisir » (cocher la case n°6 de l’attestation de déplacement dérogatoire) dans le respect de la règle des 3 heures/20kms du domicile.

 

2° - La régulation (cocher la case n°8 de l’attestation de déplacement dérogatoire) pas de condition d’heure ni de km mais régulation sous condition. (cf. flash info du 27/11/2020).

 

Dans ce nouveau décret, il n’y pas d’articles qui traite spécifiquement de chasse. Il faut donc se référer à la décision de la ministre de la transition écologique qui a défini, le 27 novembre 2020, par circulaire aux Préfets, le protocole sanitaire à mettre en place.

 

Chasse au petit gibier : Chasse « loisir » Dans le respect des 3 heures/20 kms du domicile – case n°6 de l’attestation de déplacement dérogatoire

 

  • Pas de rassemblement de plus de 6 personnes ;
  • Port du masque obligatoire pendant les rassemblements ;
  • Interdiction des repas collectifs ;
  • Application des gestes barrières avec la distanciation physique et le port d’un masque en dehors de l’action de chasse ;
  • Pendant l’action de chasse distance de 20 mètres minimum entre chaque participant.

 

Dans les installations de chasse type hutte ou palombière : Chasse « loisir » Dans le respect des 3 heures/20 kms du domicile – case n°8 de l’attestation de déplacement dérogatoire

 

  • La règle des 8m2 par personne s’applique sauf à ce que l’ensemble des personnes soit issu du même lieu de résidence ;
  • Port du masque obligatoire ;
  • Lavage des mains avec une solution hydro-alcoolique en arrivant et en repartant ;
  • Renseignement du carnet de hutte par une seule personne avec stylo à bille dédié ;
  • Aération de la hutte pendant une heure en chaque occupation.

 

Encore une fois soyons exemplaires dans le respect des gestes barrières et des protocoles sanitaires définis.

 

La COVID 19, bien qu'en recul, reste extrêmement dangereuse pour de nombreuses personnes, et comme vous avez pu le vérifier récemment, en cas de non-respect par certains des règles sanitaires strictes, c'est l'ensemble des chasseurs qui pourraient pâtir de la bêtise de quelques-uns.

 

Ces nouvelles règles représentent une chance qui nous est donnée de pouvoir continuer la chasse, en attendant un retour plus proche de la normale dès le 15 décembre prochain

 

Bien à vous en Saint-Hubert

 

Gérard BAMAS

Président FDC 50

 

P.S. : Erratum – Sur le flash du 27 novembre 2020, il a été indiqué, à tort, que la chasse des animaux soumis au plan de chasse était autorisée le vendredi. Il faut donc lire : « La chasse, le vendredi, reste interdite sauf pour l’étourneau sansonnet ».

 

 

FLASH INFO de la Fédération Nationale des Chasseurs

Adaptations de la pratique de la chasse aux
déconfinement partiel

Flash info déconfinement partiel 25 novembre 20 (pdf - 84Ko)

CONFINEMENT - POINT AU 25/11/2020

FLASH INFO :
Suite aux annonces du Président de la République, vous êtes nombreux à vous interroger concernant d'éventuels changements des consignes applicables au monde de la chasse.
Pour l'heure, nous attendons les directives nationales pour connaître les mesures autorisées dans le cadre de l'assouplissement du confinement et plus particulièrement au sujet des 3 heures de sorties maintenant autorisées sur un rayon de 20km.

CONFINEMENT - POINT AU 12/11/2020 - 18 H

Un arrêté portant dérogations complémentaires au confinement en matière de régulation de la faune sauvage et de destruction d’espèces nuisibles susceptibles d’occasionner des dégâts vient d’être signé par Monsieur le Préfet de la Manche. Il autorise, à titre dérogatoire :
- La chasse du pigeon ramier, à poste fixe individuel dans les cultures de céréales (sauf les champs de maïs récoltés) ;
- La chasse de l’étourneau sansonnet, à poste fixe individuel dans les cultures de céréales (sauf les champs de maïs récoltés) ; ;
- La chasse du corbeau freux et de la corneille noire, à poste fixe individuel dans les cultures de céréales (sauf les champs de maïs récoltés).
-
Le reste de l’arrêté n° 2020-DDTM-SE-0164 demeure inchangé – sont donc toujours possible :
• La chasse collective du sanglier et des cervidés (battues) ;
• La chasse individuelle du sanglier et des cervidés, à l’affût (à poste fixe) ;
• La chasse de l’étourneau sansonnet, à moins de 250 mètres des installations de stockage de l’ensilage ;
• La chasse du corbeau freux et de la corneille noire, à moins de 250 mètres des installations de stockage de l’ensilage ;
• La chasse du pigeon ramier, à poste fixe matérialisé de main d’homme, dans les cultures de choux, salades et pois.
• Les actions de destruction des animaux d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts (piégeage, tir des ragondins et rats musqués) peuvent continuer à être mises en œuvre dans le

Chasse et COVID : Intervention du Président de la Fédération Nationale des Chasseurs, Willy SCHRAEN

Ce message s'adresse à tous les chasseurs et a pour objet la chasse lors de cette période de confinement.
Retrouvez cet intervention sur notre chaine Youtube sur le lien suivant :

ARRETE PORTANT DEROGATIONS AU CONFINEMENT

Suite à la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage du 4 novembre 2020 et du rendez-vous du Président de la Fédération des Chasseurs de la Manche avec M. le Préfet, l’arrêté préfectoral portant dérogation au confinement en matière de régulation de la faune sauvage et de destruction d’espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts a été publié ce jour.

 

Erratum Article 3 :  une erreur s’est glissée dans l’intitulé de  la boite mail du groupement de gendarmerie de la Manche il faut lire ggd50+chasse@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 

Arrêté (pdf - 1216Ko)

GRIPPE AVIAIRE

Depuis le 25/10/2020, le niveau de risque en matière d’influenza aviaire est passé au niveau « modéré » sur la France métropolitaine.

Cela implique que dans les « zones à risque particulier » (liste des communes jointes) :
- le transport et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau sont interdits
- le transport et le lâcher du gibier à plumes sont interdits.

Liste des communes concernées dans la Manche (pdf - 39Ko)

Régulations des corvidés et pigeons 2020

Le printemps est bien là et les semis de maïs vont bientôt commencer. Afin d’aider le monde agricole et de limiter les dégâts sur les cultures durant cette période, le Préfet de la Manche a signé un arrêté visant à autoriser sous certaines conditions, « Confinement oblige », le tir de destruction des corvidés et des pigeons.
Attention, cette autorisation est différente des années précédentes car plus restrictive dans la pratique.

Pour plus d’information :
La demande doit s’effectuer par courrier électronique à l’adresse : ddtm-se-fnb@manche.gouv.fr
Elle doit comprendre :
• L’identité et la qualité du demandeur
• Les espèces concernées
• La nature et l’importance des dégâts
• Les lieux de régulation
• Les noms des tireurs susceptibles d’intervenir
La DDTM vous transmettra une autorisation numérotée.
Les tireurs devront intervenir SEULS tout en respectant les gestes barrières et autres mesures de distanciation. Ils devront également prévenir les mairies concernées.

En action de régulation le tireur devra être porteur de son autorisation et devra également être porteur d’une attestation de déplacement dérogatoire (cocher la case participation à des missions d’intérêt général).
Tous les détails sont indiqués dans l’arrêté joint.

Prenez soins de vous et de vos proches…

Télécharger l'arrêté (pdf - 749Ko)

VALIDATION PAR INTERNET

A l'issue de votre paiement en ligne, il est impératif de cliquer sur le bouton "RETOUR COMMERCE" pour obtenir votre validation.
Dans le cas contraire, elle sera bloquée et il vous faudra contacter la FDC.

APPELANT

Comment prévenir la transmission du virus d'Inflenza Aviaire

Recto de la fiche détenteur d'appelants (pdf - 108Ko)

MESURES DE BIOSECURITE GRIPPE AVIAIRE

veuillez prendre connaissance ci-dessous des mesures applicables

telecharger (doc - 163Ko)

telecharger (doc - 248Ko)