LES RESERVES AVIFAUNISTIQUES GEREES PAR LA FDC50

Un outil de communication vers le grand public

 

La localisation géographique du département et la politique ménée par le Conseil d'Administration, font que la FDC50 est gestionnaire ou co-gestionnaire de réserves avifaunistiques diverses et reconnues au niveau national.

Le dossier qui suit a pour objet de vous présenter un aperçu des 3 principales réserves du département gérées par la FDC50.

 

Nous vous invitons à prendre contact avec l'animateur nature (02/33/72/63/63 ou 06/80/13/88/60) pour organiser des visites sur le terrain qui sont entièrement gratuites.

 

 

 

LA RESERVE DE CHASSE MARITIME DU HAVRE DE GEFFOSSES

Un outil de préservation et d'animation

 Le département de la Manche est le département maritime par excellence : 355 Km de côtes, 2 estuaires mais également 8 havres.

 

Les havres constituent une originalité propre à la côte occidentale du Cotentin et n'ont donc aucun équivalent sur le littoral français.

 

Le mot "havre" vient du néérlandais "haverne" qui signifie port. Le dictionnaire Larousse définit le havre comme "un petit port abrité".

 

Les limites du havre sont actuellement totalement artifcielles. Du côté continental, il est entouré de digues qui le séparent des terres agricoles. Sur la façade océanique, il se trouve complétement barré, depuis 1973, par une digue route.

 

Sa surface totale est de 185 ha.

 

Le havre de geffosses fait partie de l'inventaire des ZNIEFF de type I. Il a été également retenu parmi les sites Natura 2000.

 

 

BREF HISTORIQUE 

  • 1952 : bornage du DPM lors de la marée d'équinoxe de printemps ;
  • 1972 : fermeture du havre par la construction d'une digue au niveau de l'embouchure de l'estuaire pour le passage de la route touristique ;
  • 1976 : création de la réserve de chasse maritime par arrêté du 7 décembre 1976 ;
  • 1987 : creusement par l'ACM de la Côte ouest d'un plan d'eau de 2 ha au nord du havre. Il est alimenté par une pompe ;
  • décembre 1999 : mise en place de poneys New Forest ;
  • 2004/2005 : grande opération de travaux d'aménagements cynégétiques et d'accueil du public ;
  • 2007/2008 : 2ème phase des travaux.

 

Les travaux d'aménagement

En 2004/2005 et 2007/2008, de lourds travaux ont été entrepris pour favoriser l'accueil sur la réserve : accueil des oiseaux mais également des visiteurs.

 

Une aire de stationnement le long de la route touristique et un sentier pédagogique ont été créés afin de canaliser l'afflux de visiteurs de plus en plus nombreux au cours des années.

Une digue de protection visuelle, deux fenêtres d'observation et des panneaux d'interprétation accompagnent ces aménagements.

 

Les abords de l'ancien plan d'eau ont été modifiés afin d'augmenter la capacité d'accueil du site pour les oiseaux et la diversité végétale.

Un second plan d'eau d'une surface de 2 ha a été creusé au sud est du havre. Il est alimenté en eau douce par gravitation de la rivière.  Un magnifique observatoire vous y attend.

 

 

 Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter M. GUERIN au 02/33/72/63/62.

Pour visiter, M. PHILIPPE au 02/33/72/63/66 ou 06/80/13/88/60.

 

Les comptages

Dans le cadre des suivis ornithologiques des sites gérés par la Fédération, des comptages mensuels sont réalisés par le service technique

Les observations sur la réserve

LA RESERVE AVIFAUNISTIQUE DES BOHONS

Une halte de repos au coeur des marais du Cotentin

Située à 5 Km de Carentan, elle appartient à l'écocomplexe de la Baie des Veys, marais de l'Isthme du Cotentin.

Cette zone reconnue au niveau international pour la valeur de son patrimoine naturel, bénéficie de plusieurs statuts.

 

La superficie totale de la réserve avoisine les 265 ha dont 20ha de surface toujours en eau.

Le gestionnaire possède la maitrise agricole sur la commune de Saint Georges de Bohon mais pas sur  Saint André de Bohon (75 ha).

 

HISTORIQUE :

  •  Avant 1960, les marais sont exploités par les habitants selon un droit d'usage, appelé "droit de marais",
  • 1960-1970, déprise agricole,
  • octobre 1971, le Conseil Supérieur de la Chasse devient détenteur du droit de chasse pour 50 ans,
  • 1er janvier 1972, mise en réserve,
  • 1972-1975, aménagements cynégétiques,
  • 1983, introduction de poneys New Forest,
  • janvier 1990, les marais sont désignés en ZPS au titre de la directive 79-409,
  • 25 mai 1990, par convention l'ONC confie la gestion à la FDC50,
  • 8 avril 1991, les marais sont désignés au titre de la convention de RAMSAR
  • 14 mai 1991, création du Parc Naturel des marais du Cotentin et du Bessin,
  • 1998, convention ONCFS/FDC et 1er plan de gestion 1998/2002,
  • 2003/2008, 2ème plan de gestion.

 

Depuis 1998, date du 1er plan de gestion, la FDCM a entrepris de nombreux travaux de débroussaillage, coupe de saules, aménagements cynégétiques,..., afin d'améliorer l'accueil de l'avifaune.

Des comptages sont réalisés mensuellement.

 

Des suivis botaniques sont également réalisés. Ils ont mis en évidence la présence de 195 espèces inféodées aux milieux humides dont certaines présentent un intérêt patrimonial local, régional ou même national; quelques unes ont un statut d'espèces protégées.

 

La réserve des Bohons a donc un intérêt pour l'avifaune mais également pour la flore.

 

Pour en savoir plus ou visiter la réserve, vous pouvez contacter l'animateur nature au 02/33/72/63/66 ou 60/80/13/88/60.

 

 

 

 

LES DENOMBREMENTS D'OISEAUX D'EAU

 

 

DATES

 

ESPECES

 15/03/2010

Canard colvert : 250

Canard chipeau : 50

Canard souchet : 55

Canard siffleur : 30

Sarcelle d'hiver : 1.400

Sarcelle d'été : 6

Foulque macroule : 7 

 07/03/2011

 Canard siffleur : 40

Canard Chipeau : 90

Sarcelle d'hiver : 2.000

Canard Colvert : 300

Canard Pilet : 110

Canard Souchet : 150

Fuligule Morillon : 2

 28/03/2011

 Grande Aigrette : 6

Cigogne Blanche : 1

Canard Siffleur : 40

Canard Chipeau : 180

Sarcelle d'Hiver : 1.400

Canard Colvert : 330

Canard Pilet : 60

Sarcelle d'été : 13

Canard Souchet : 170

Foulque Macroule : 8

 15/12/2011

 Grand cormoran : 6

Grande aigrette : 4

Héron cendré : 2

Canard  siffleur : 8

Canard chipeau : 32

Sarcelle d'hiver : 1100

Canard colvert : 400

Canard souchet : 10

Foulque macroule : 25

 26/01/2012

 Grand cormoran : 6

Grande aigrette : 4

Cygne tuberculé : 6

Canard siffleur : 19

Canard chipeau : 85

Sarcelle d'hiver : 2450

Canard colvert : 300

Canard pilet : 8

Canard souchet : 15

 09/12/2012

 Grand cormoran : 4

Grande aigrette : 3

Canard siffleur : 62

Canard chipeau : 145

Sarcelle d'hiver : 7500

Canard colvert : 250

Canard pilet : 112

Canard souchet : 67

Fuligule milouin : 5

 23/02/2012

 Canard siffleur : 80

Canard chipeau : 210

Sarcelle d'hiver : 8300

Canard colvert : 100

Canard pilet : 90

Canard souchet : 70

Fuligule milouin : 4

Foulque macroule : 11

 

 

 


LA RESERVE DE CHASSE MARITIME DE LA BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Un site exceptionnel par sa beauté et sa capacité d'accueil

Située à l'est du Mont Saint Michel, la réserve de chasse maritime chevauche les départements d'Ille et Vilaine et de la Manche.

Elle est d'une superficie de 3000 ha.

 

En 1996, de lourds travaux d'aménagement ont eu lieu sur 50 ha de la réserve. Ces aménagements résultent d'une étude scientifique réalisée par Vincent Schricke de l'ONCFS qui a analysé pendant 2 ans le fonctionnement écologique de cette zone humide vis-à-vis des anatidés.

L'objectif de ces travaux était d'augmenter la capacité d'accueil de la réserve utilisée habituellement par les canards siffleurs, les ressources alimentaires tendant à diminuer par une modification de la végétation liée à la disparition du paturage ovin.

Les travaux ont consisté en :

- un accroissement de la surface en eau,

- le maintien de l'inondation hivernale par une meilleure gestion des niveaux d'eau,

- fauchage de la végétation haute (chiendent, fétuque).

 

 

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter M. GUERIN au 02/33/72/63/62.

Bilan du suivi ornithologique et botanique